CJAL Special Issue CFP: Academic Libraries and the Irrational

0

CJAL Special Issue: Academic Libraries and the Irrational

(French follows / voir la version française ci-dessous)

This special issue of the Canadian Journal of Academic Librarianship (CJAL/Rcbu) will consider whether the seemingly logical pursuit of innovation, accountability, and efficiency puts academic libraries at risk of becoming irrational or even absurd, that is, marked by contradiction and incoherence, ultimately alienating library workers and their publics.

Academic libraries are bureaucratic and technocratic institutions: highly structured, rule-bound, and rationalized. In the current climate of austerity in higher education, which asks academic libraries to demonstrate their value to their host institutions by doing more with less, rationalization is a process that would appear to serve academic libraries well. However, as Max Weber (1968) argues, rationalization, when carried to an extreme, can become a form of irrationality, rendering bureaucracies inefficient, maladaptive, and dehumanizing. Drawing on this idea, David Graeber (2015) goes so far as to claim that bureaucracy is a form of existential violence that infringes upon human imagination and creativity.

As a growing number of LIS scholars have noted, this irrationality is evident in managerialism, McDonaldization, the cult of busyness, and discourses of the future and innovation in academic libraries, all of which serve to create a growing chasm between our stated values and our practices, ultimately alienating library workers. We seek articles and creative works that help us to see the irrational in the seemingly rational, to recognize the absurd in the commonsensical, and refocus our labour on those practices which more meaningfully support our constituents and communities.

Possible topics might include: 

  • Linguistic absurdities (e.g. doublespeak, buzz words, rhetorical obfuscations)
  • Bureaucracy/irrationality and professional practice (e.g. metrics, reporting requirements)
  • Bureaucratic structures/processes, and the irrational/absurd (e.g. managerialism, technocratic restructuring, hierarchies)
  • The fetishization of leadership
  • The cult of innovation and the future

Call for Proposals

Authors interested in participating are asked to submit a 750-1000 word proposal as an attachment by December 20th, 2019 by email to irrationaleditors@gmail.com. CJAL (Rcbu) is an open access, peer-reviewed journal published by the Canadian Association of Professional Academic Librarians (CAPAL). Articles submitted for review must fit the journal’s Focus and Scope. The journal is bilingual (Eng/Fr); proposals may be submitted in both languages.

This will be a peer-reviewed issue of CJAL (Rcbu). However we recognize the limits of traditional scholarly research in engaging the absurd and the irrational, and as such,  photo essays and/or creative works are also welcome. Authors interested in submitting a creative work are asked to contact the editors at irrationaleditors@gmail.com with a description of their project. If you have questions about themes or formats not listed here that you would like to discuss, please contact the editors: Karen Nicholson, Jane Schmidt and/or Lisa Sloniowski at irrationaleditors@gmail.com.

Proposal acceptances will be confirmed by January 20, 2020. Completed papers are due April 15, 2020. Anticipated publication date for the issue is December 15, 2020.

Guest Editors

Karen Nicholson is Manager, Information Literacy at the University of Guelph. She holds a PhD (LIS) from Western University. Her research focuses on academic libraries, critical librarianship, information literacy, time/space, and higher education.

Jane Schmidt is a liaison librarian at Ryerson University Library. Her research interests include community-led service, literary philanthropy and collection development.

Lisa Sloniowski works at York University as a teaching and liaison librarian in the Scott Library, and as an associate faculty member in the Graduate Program in English. Her research focuses on the archival function of academic libraries, affective labour, and the role of librarians in knowledge production.

References

Weber, Max. 1968. Economy and society. New York: Bedminster Press.

Graeber, David. 2015. The utopia of rules: On technology, stupidity, and the secret joys of bureaucracy. Melville House Publishing.

https://cjal.ca/index.php/capal/announcement/view/719



Numéro thématique de la Rcbu : Les bibliothèques universitaires et l’irrationnel

Ce numéro spécial de la Revue canadienne de bibliothéconomie universitaire (Rcbu/CJAL) s’intéressera à la manière dont la recherche d’innovation, de responsabilisation et d’efficacité, recherche en apparence logique, met les bibliothèques universitaires à risque de tomber dans l’irrationnel ou même l’absurde, c’est-à-dire de s’enliser dans les contradictions et les incohérences, s’aliénant ultimement leurs travailleuses et travailleurs ainsi que leurs publics.

Les bibliothèques universitaires sont des institutions bureaucratiques et technocratiques : elles sont très structurées, soumises à des règles et rationalisées. Dans le contexte actuel d’austérité du milieu universitaire, qui exige des bibliothèques de faire la preuve de leur valeur aux universités en faisant plus avec moins, le processus de rationalisation pourrait sembler bénéfique aux bibliothèques. Cependant, comme le soutenait Max Weber (1968), la rationalisation, lorsque poussée à l’extrême, peut devenir une forme d’irrationalité, rendant les bureaucraties inefficaces, inadaptables et déshumanisantes. S’appuyant sur cette idée, David Graeber (2015) va jusqu’à prétendre que la bureaucratie est une forme de violence qui empiète sur l’imagination et la créativité humaines.

Comme un nombre grandissant de spécialistes en sciences de l’information le soulignent, cette irrationalité se manifeste dans le gestionnariat, la McDonaldisation, le culte de l’affairement (cult of busyness) ainsi que dans les discours sur l’avenir et l’innovation dans les bibliothèques universitaires. Cela contribue à créer un fossé grandissant entre les valeurs que nous préconisons et nos pratiques, avec pour conséquence de générer un sentiment d’aliénation chez les travailleuses et travailleurs en bibliothèque. Nous vous invitons à soumettre des articles et des créations qui nous aideront à révéler l’irrationnel parmi ce qui semble rationnel, à reconnaître l’absurde dans ce qui semble être le sens commun et à recentrer notre travail sur les pratiques qui soutiennent de manière plus significative nos membres et nos communautés.

Voici quelques exemples de sujets qui pourraient être développés dans une proposition :

  • Absurdités linguistiques (par ex., double discours, mots à la mode (buzz words), faux-fuyants rhétoriques)
  • Bureaucratie/Irrationalité et pratique professionnelle (par ex., usage d’indicateurs, exigences en matière de rapport)
  • Structures ou processus bureaucratiques et l’irrationnel ou l’absurde (par ex., gestionnariat, restructuration technocratique, hiérarchies)
  • La fétichisation du leadership
  • L’obsession de l’innovation et de l’avenir

Appel de propositions

Les autrices et auteurs intéressé.e.s ont jusqu’au 20 décembre 2019 pour soumettre une proposition de 750 à 1000 mots en pièce jointe par courriel à l’adresse suivante : irrationaleditors@gmail.com. La Rcbu (CJAL) est une revue en libre accès et bilingue (français et anglais) dont les articles sont revus par les pairs. Elle est publiée par l’Association canadienne des bibliothécaires en enseignement supérieur (ACBES). Les articles soumis doivent correspondre à l’énoncé de mission de la revue.

Bien que ce numéro thématique de la Rcbu soit revu par les pairs, nous reconnaissons les limites de la recherche savante traditionnelle pour traiter de l’absurde et de l’irrationnel. Par conséquent, des essais photographiques ou des œuvres créatives peuvent aussi être soumis aux éditrices. Si vous souhaitez soumettre une telle proposition, vous êtes invité.e à contacter les éditrices à l’adresse suivante : irrationaleditors@gmail.com, en incluant une description de votre projet. Si vous avez des questions sur des thèmes ou des formats que vous souhaitez explorer, mais qui ne figurent pas dans l’appel de propositions, veuillez contacter les éditrices : Karen Nicholson, Jane Schmidt et Lisa Sloniowski à l’adresse suivante : irrationaleditors@gmail.com.

Les autrices et auteurs des propositions acceptées recevront une confirmation d’ici le 20 janvier 2020. La version définitive des manuscrits (ou des propositions créatives, selon ce qui aura été entendu avec les éditrices) doit être remise le 15 avril 2020. La date de publication prévue pour ce numéro thématique est le 15 décembre 2020.

Éditrices invitées

Karen Nicholson est responsable des programmes et services reliés à la maîtrise de l’information à la University of Guelph. Elle est titulaire d’un doctorat (LIS) de Western University. Ses recherches portent sur les bibliothèques universitaires, la bibliothéconomie critique, la maîtrise de l’information, le temps/l’espace et l’enseignement supérieur.

Jane Schmidt est bibliothécaire disciplinaire à la Ryerson University Library. Ses recherches portent sur les services dirigés par les communautés, la philanthropie littéraire et le développement de collections.

Lisa Sloniowski travaille à York University en tant que bibliothécaire disciplinaire et bibliothécaire enseignante à la Scott Library. Elle est aussi professeure agrégée au programme d’études supérieures en anglais. Ses recherches portent sur la fonction d’archivage des bibliothèques universitaires, sur le travail affectif et sur le rôle des bibliothécaires dans la production de la connaissance.

Références

Weber, Max. 1968. Economy and society. New York : Bedminster Press.

Graeber, David. 2015. The utopia of rules: On technology, stupidity, and the secret joys of bureaucracy. New York : Melville House Publishing.

https://cjal.ca/index.php/capal/announcement/view/719

View this post in: French