Politique sur les médias sociaux de l’Association canadienne des bibliothécaires en enseignement supérieur (ACBES)

Introduction


L’Association canadienne des bibliothécaires en enseignement supérieur (ACBES)/Canadian Association of Professional Academic Librarians (CAPAL) considère que les communications sur les médias sociaux sont un élément essentiel de la communication stratégique.
Les lignes directrices suivantes ont été élaborées pour protéger la vie privée des bénévoles et des membres de l’ACBES, et pour leur servir de référence au besoin. Ces principes directeurs s’appliquent à toustes les bénévoles, membres et intervenant.e.s.
L’ACBES respecte et encourage la liberté d’expression et la diversité de pensée. Le but de ces directives ne cherche en aucun cas à enfreindre ou à limiter ces expressions. Toutes les informations sont sujettes à changement, car les médias sociaux sont un terrain en constante évolution.

Les canaux de médias sociaux de l’ACBES


Les canaux de médias sociaux de l’ACBES comprennent des formes de publication et de discussion en ligne, notamment un blog, du partage de fichiers, Twitter, Instagram, YouTube et LinkedIn.
L’Association canadienne des bibliothécaires en enseignement supérieur (ACBES) respecte les droits légaux de ses membres, bénévoles et intervenant.e.s. Cependant, étant donné la nature publique des canaux et des plateformes de médias sociaux de l’ACBES, il y aura toujours des non-membres/non-intervenant.e.s qui visiteront et participeront à ces sites, forums et discussions. Une telle participation est bien sûr la bienvenue comme moyen de partager des expériences, de suggérer des améliorations, etc.
Bien qu’iels ne soient pas soumis aux mêmes normes et directives que les bénévoles, les membres et intervenant.e.s de l’ACBES, les non-membres/non-intervenant.e.s devraient être tenu.e.s de respecter certains codes de comportement et de prendre les mesures appropriées contre ceux qui enfreignent ces codes.

Code de conduite de l’ACBES sur les médias sociaux pour les membres et les non-membres


En participant aux réseaux sociaux de l’ACBES (forums, discussions, blogs, etc.), les utilisatrices.teurs publiques.ics conviennent qu’iels ne feront pas ce qui suit :

  • Publier du matériel que l’ACBES détermine comme menaçant, harcelant, illégal, obscène, diffamatoire, calomnieux ou hostile envers toute personne ou entité.
  • Publier leurs numéros de téléphone ou courriels ou ceux de toute autre personne ou entité dans le corps de leurs commentaires.
  • Publier du matériel qui enfreint les droits de l’ACBES ou de toute personne ou entité, y compris la confidentialité, la propriété intellectuelle ou les droits de publication. Cela inclut l’utilisation inappropriée (mais sans s’y limiter) d’images, de logos, de vidéos, de contenu, de documents, de livres blancs, etc.
  • Publier du matériel qui fait la promotion ou la publicité d’un produit commercial ou sollicite une entreprise ou une adhésion ou un soutien financier ou autre dans toute entreprise, groupe ou organisation.
  • Publier des chaînes de lettres, le même commentaire plusieurs fois ou distribuer du pourriel.
  • Permettre à toute autre personne ou entité d’utiliser son identification pour publier ou consulter des commentaires.
  • Publier des commentaires sous plusieurs noms ou en utilisant le nom d’une autre personne.

Si un.e utilisatrice.teur est en violation de l’une de ces règles, l’ACBES se réserve le droit d’entreprendre toute ou une partie des actions suivantes :

  • Interdire les futurs messages des personnes qui violent à plusieurs reprises les termes et conditions de l’ACBES. Ces interdictions peuvent être effectuées par le refus de publications à partir de courriels spécifiques ou par d’autres moyens si nécessaire.
  • Supprimer ou modifier les commentaires à tout moment s’ils enfreignent ces termes et conditions.

Directives de l’ACBES par rapport aux médias sociaux


Association canadienne des bibliothécaires en enseignement supérieur (ACBES) s’engage à être franche, sensible et réceptive grâce à notre engagement sur les médias sociaux.

  • L’ACBES encourage les membres, les bénévoles et le public à exprimer leurs pensées et leurs opinions. Cependant, les communications offensantes pour la communauté en ligne, y compris les expressions flagrantes de sectarisme, de racisme, d’abus, de vulgarité, de blasphème ou de violence, ne sont pas acceptables et seront supprimées.
  • L’ACBES reconnaît et accueille favorablement les critiques constructives et le débat ouvert, cependant, nous nous réservons le droit de supprimer les attaques personnelles contre les utilisatrices.teurs ou les autrices.teurs. Nous nous réservons le droit de supprimer les déclarations perçues comme menaçantes, harcelantes, intimidantes, diffamatoires ou obscènes.
  • L’ACBES respecte la vie privée des membres, des bénévoles et du public, et nous ne partageons pas d’informations personnellement identifiables via les plateformes de communication de l’ACBES.
  • L’ACBES s’engage à ne pas « aimer », poster des liens vers, publier, republier, tweeter ou retweeter les positions politiques, le contenu religieux, les informations désobligeantes, le contenu qui favorise la discrimination, les informations qui peuvent compromettre la sécurité, le contenu qui promeut des activités illégales ou qui pétitionne ou sollicite des organisations, groupes ou individus.
  • Les communications de l’ACBES sont neutres et inclusives et utilisent un langage qui reflète ceci dans ses publications sur les réseaux sociaux.
  • Les canaux de médias sociaux et le blog de l’ACBES ne sont pas des plateformes pour promouvoir des entreprises ou des produits commerciaux.
  • Les canaux de médias sociaux de l’ACBES sont surveillés par des membres du comité des communications. Veuillez noter qu’il s’agit de postes de bénévoles et que le triage d’une réponse peut parfois prendre un certain temps.
  • Les messages inappropriés seront traités le plus rapidement possible et éventuellement supprimés, si nécessaire. Cela inclut, sans s’y limiter, les déclarations offensantes, les informations inexactes, le langage vulgaire ou les critiques non constructives.
  • L’ACBES se réserve le droit de modifier les paramètres de ses comptes en un modèle de révision et d’approbation à tout moment si cela est jugé nécessaire en réponse à des commentaires/publications homophobes, à la traîne, au harcèlement, à l’intimidation, etc.

Références


1 Association of Fundraising Professionals